Haut de la page

La voiture diesel : La fin d’un règne chez les voitures thermiques ?

La voiture diesel divise de plus en plus. Star des concessionnaires des années 1980 jusqu’à la première moitié des années 2010, elle se voit challenger de plus en plus par la voiture essence. Quelles sont les raisons de ce désamour de plus en plus marqué entre les Français et le moteur diesel ?

Rudolf Diesel

Conçu par l’ingénieur allemand Rudolf Diesel à la fin des 1890, le moteur diesel est le fer de lance de la reconstruction des nations européennes durant l’après-guerre. Le boom de la voiture diesel provient des politiques gouvernementales de l’époque qui favorisent le gazole en pleine période des chocs pétroliers.

Leader incontesté et incontestable des ventes de voitures thermiques durant les 3 dernières décennies, la voiture diesel voit revenir la voiture essence sur ses plates-bandes en cette deuxième moitié des années 2010.

Vérifiez l'état
de votre moteur

Voiture diesel : fonctionnement du moteur

Le moteur diesel : kesako ?

Le moteur diesel (ou moteur à allumage par compression) est un élément composé d’un vilebrequin et de plusieurs pistons connectés au moteur via des bielles, qui coulissent grâce à des cylindres. Le développement du moteur est assuré par des soupapes qui assurent les flux de carburant et d’air grâce à un arbre à cames. Le tout recouvert d’une culasse qui permet d’assurer la fermeture de la partie haute des cylindres. On parle ici de moteur thermique.

Les 4 temps du moteur thermique

Le cycle moteur d’une voiture diesel est orchestré en 4 temps :

  • L’admission de l’air, le stade où l’air rentre dans une soupape suite à la descente d’un piston.
  • La compression de l’air grâce à la montée du piston
  • La combustion de l’air comprimé auquel on ajoute du carburant, obtenu grâce à une ouverture d’une soupape. La réaction du mélange provoque des gaz chauds, ces derniers repoussant le piston et libèrent de l’énergie.
  • L’échappement des gaz chauds, grâce à une soupape d’échappement via la remontée du piston.
moteur diesel

Astuce : Vous voulez faire un diagnostic de votre moteur diesel ? Procurez-vous notre valise de diagnostic auto Klavkarr.

Moteur diesel : pourquoi ce désamour ?

Avec l’arrivée de nouveaux types de moteurs (hybrides, électriques), la question de la voiture thermique est de plus en plus au centre des débats. La voiture diesel cristallise les débats, du fait de nombreuses polémiques qui ont poussées les gouvernements à revoir leurs copies sur le moteur diesel.

Vérifiez l'état
de votre moteur

Un contexte favorable

Longtemps la voiture diesel fut la reine des parcs automobiles en France. En 2011, les ventes de diesel neuf représentaient 72.4 % des ventes automobiles. Son omniprésence est conditionnée par un contexte favorable.

Durant les années 1980-1990, les campagnes publicitaires autour du moteur diesel battaient leur plein. L’argument massue des marques à l’époque fut de vendre le diesel comme étant plus économe en carburant. Des slogans huilés notamment du côté de chez Peugeot « La nouvelle Peugeot 405 Diesel : Super sur la route, Diesel à la pompe » ou de chez Audi « Audi 80 TDI, tous les 1700 kilomètres, vérifiez le niveau de votre carburant ».

Ce matraquage publicitaire est couplé aux politiques très avantageuses pour la voiture diesel en France. Pour commencer le prix du gazole qui était beaucoup moins taxé que l’essence, puis les bonus écologiques liés au moteur diesel qui les rendaient plus accessibles que les voitures essence ou aussi la TVA récupérable pour les entreprises pour les modèles diesel.

Le « dieselgate »

Septembre 2015, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) lance une bombe qui scandalise l’opinion publique. Le groupe automobile allemand Volkswagen a entre 2009 et 2015 utilisé des techniques pour dissimuler la quantité excessive d’émission de particules polluantes aux tests d’homologation de ses véhicules diesel.

logo Volkswagen

Les conséquences économiques s’en suivent pour le géant automobile allemand, 40 % de chute de l’action de la marque à la bourse de Francfort, des interdictions de commercialisation de véhicules dans de nombreux pays (Etats-Unis, Belgique, Suisse). Plus largement, c’est la crédibilité de la voiture diesel européenne qui en a pris un coup. Depuis la découverte du scandale, ce ne sont pas moins de 16 marques qui ont été touchées par le « dieselgate ». Les dommages collatéraux liés au « Dieselgate » sont durs à évaluer néanmoins, il fut le point de départ d’un grondement citoyen de plus en plus persistant.

Anecdote : Porsche, marque de groupe Volkswagen souhaite stopper sa production de véhicules diesel, d’ici à 2030.

Une voiture polluante, mais encadrée.

Les particules polluantes libérées par les véhicules diesel sont le nœud des contestations dûes au diesel.

Depuis 1992, L’Union Européenne encadre le rejet de particules fines des moteurs à combustion grâce aux normes « Euro ». Le constat est que sur le papier, les normes sont sensiblement les mêmes en terme de rejet de particule. De plus, les feux sont braqués sur la voiture diesel suite au Dieselgate. Les constructeurs automobiles devront donc veiller à ce que leurs moteurs respectent scrupuleusement ces normes. Par ailleurs, si vous voulez réduire la pollution émanant de vos moteurs diesel, pensez au liquide adblue !

En savoir plus sur l’évolution de ces normes, d’ « Euro 1 » à « Euro 6 » aujourd’hui.

Vérifiez l'état
de votre moteur

Quelles alternatives ?

La question qui peut se pose maintenant est : Quel véhicule utiliser à la place de la voiture diesel ?

La voiture essence se place en tête des concurrents au moteur diesel, grâce son implantation dans le parc automobile français (47,6% des ventes de voiture en 2017). Toutefois, à long terme, les mêmes débats qu’il existe avec le diesel pourraient ricocher sur le moteur essence.

La voiture hybride quant à elle, si elle connaît une forte hausse de ses ventes en France en 2017, elle n’en reste pas moins mineure au sein du parc automobile français, (81 547 modèles hybrides vendus contre 998 124 modèles diesel). Même son de cloche pour la voiture électrique qui connaît des ventes encore plus modestes que l’hybride en France.

Conclusion

Aujourd’hui, l’opinion publique est consciente que le diesel n’est pas nécessairement la solution la plus optimale lors de l’achat d’une voiture. Néanmoins, il faut nuancer les prises de position sur la fin de la voiture diesel. Si les ventes de véhicules diesel ne sont plus les mêmes que durant les dernières décennies, elle demeure encore aujourd’hui l’un des acteurs majeurs du marché automobile en France.

Cet article vous a plu ? Partagez le à votre entourage ou sur vos réseaux sociaux ! Vous voulez réagir ? Dirigez-vous dans l'espace commentaire ci-dessous !

Pour ne louper aucune actualité OBD Facile, suivez nous sur notre page Facebook ou notre chaîne Youtube.

On vous conseille

a été étudié pour les experts qui veulent toujours avoir sous la main leur outil de diagnostic.
Visualisez les informations utiles de votre véhicule sur TOUS les écrans de votre choix (PC, MAC, tablettes, smartphones).

 

Les commentaires
Commentez cet article
Partager sur
Paiement<br>100% securise
Paiement
100% securise
Commande avant 12h<br>envoi aujourd'hui
Commande avant 12h
envoi aujourd'hui
Expédition<br>dans les DOM-TOM
Expédition
dans les DOM-TOM
Livraison<br>offerte*
Livraison
offerte*
Tous nos produits<br>sont en stock
Tous nos produits
sont en stock
14 jours<br>pour changer d'avis
14 jours
pour changer d'avis
Logo footer
Service clientèle

Besoin d’infos ?
Contactez nous de 9h à 12h 

du lundi au vendredi

tel : 02 90 99 13 54

Suivez-nous !
Outils OBD facile
Le site de référence dans le diagnostic auto
Newsletter
Recevez les dernières nouveautés sur les outils klavkarr
COPYRIGHT 2019 - KLAVKARR - FRANCE
Banque cartes bancaires
Les cookies permettent un fonctionnement optimal du site. Merci d'accepter lors utilisation. Cookies en savoir plus
J'ai compris